RELAIS DU TERROIR

Produits locaux

> > Roche sous nos pieds > Mur géologique de Géromont

Le sous-sol de la Wallonie est constitué d’un socle rocheux dont la formation débuta il y a 540 millions d’années. Les roches les plus anciennes, antérieures à 250 millions d’années, marquent un plissement lié à des collisions inter-continentales.

Situé dans le Condroz, Comblain-au-Pont abrite dans son sous-sol deux pierres typiques de cette région : le calcaire et le grès. Le territoire communal regorge d’affleurements (Roches Noires, Tartines, …), de carrières, de grottes et d’autres phénomènes karstiques.

Cette richesse a donné l’idée au sculpteur Paolo Gasparotto d’y édifier le mur géologique, une échelle stratigraphique tridimensionnelle.

Le mur géologique reprendra cette logique en utilisant les différentes roches issues des sous-sols de Wallonie. Il aura la forme d’une rampe de pierres de 54 mètres de long et une pente de 30°. Le choix du métrage n’est pas aléatoire. Nos plus anciennes roches datant d’il y a 540 millions d’années, cela permet l’emploi d’une échelle simple et intuitive : un mètre représentant 10 millions d’années.

Les abords de la carrière du Petit Banc de Géromont ont été choisis pour sa future édification. Cette reconversion pérennisera le lien de ce site avec la pierre.

Les travaux pour sa construction sont toujours en cours. Le site est donc actuellement non visitable.